My 6 weeks postpartum diary

Si la grossesse était une sacrée aventure, l’accouchement est une partie de plaisir pour le moins étonnante. Les premiers jours avec un nouveau né se sont révélés comme des jours et nuits surprenants et c’est peu dire.

Les licornes, les paillettes et les petits coeurs d’amour ne sont pas toujours au rendez-vous et c’est normal!

La volonté de traverser le plus sereinement possible les premières semaines représente pour moi le fait le plus marquant. Ne pas s’énerver, rester zen, profiter des moments câlins pour tenir face au manque de sommeil, à l’inconfort et au fait de ne pas vraiment se sentir soi. La volonté pour réussir à établir l’allaitement exclusif et à se forcer pour des moments de selfcare (qui passe aussi par prendre un repas équilibré et complet) même quand ma seule pensée se résumait à dormir.

Petit à petit la routine s’établit, la relation s’approfondit, le corps se remet en laissant au passage un souvenir ou deux de cet événement pas si anodin (salut aux 3 nouvelles vergetures!). Les premiers sourires arrivent et là les licornes, les paillettes et les petits coeurs sont de retour. Mais à 4 semaines, j’ai osé les 2, 3 voir 4 sorties de plus en plus longues et malheureusement je n’étais pas encore prête. J’ai dû me reposer et attendre de dépasser les 40 jours postpartum.

J’en retiens:

  • Le moment de lucidité où j’ai eu une pensée profonde et empatique envers les générations précédentes (quand la péridurale n’existait pas…): big up à mes grand mères Oumkaltoum et Rabiaa (Paix à leurs âmes). Je n’ose imaginer les trésors d’énergie qu’elles ont dû déployer pour survivre à ces moments de souffrance (je ne vais pas vous dire des arc-en-ciels et que ce n’était que joie et bonheur…malgré les pain killers que j’ai pris)
  • Le skin-to-skin ou peau à peau est réellement le meilleur allié pour établir le lien dès les premiers jours surtout (en plus d’aider la montée de lait, soulager les inconforts du bébé…) car soyons franc: ce petit être qui vous regarde avec de grands yeux pfiiiou… c’est un inconnu! le temps d’apprendre à le connaître et à se connecter est inestimable
  • Réussir à se réserver quelques minutes pour se doucher, se changer, se préparer quelques soins élémentaires (dents, peau, cheveux…) ce n’est ni superflu ni futile pour éviter le point d’après 👇 et se « reconnecter » à ce nouveau corps (transitoire car il ne cessera de changer pendant les 8 premières semaines postpartum sinon plus)
  • Préparer les Kleenex pour la chute des hormones: crise de larmes inévitable (pour x ou y raison, la question n’est pas pourquoi)
  • Être patiente, ou travailler pour l’être un maximum : envers ce petit être qui commence à avoir des crises de coliques, qui vous regarde comme une tétine géante (en anglais cela se traduit quand même en « pacifier »), à apprendre son langage et son modèle de fonctionnement (car il s’exprime oui ce n’est juste pas livré avec le guide d’utilisation 🙂 !), envers sa propre fatigue, son propre agacement… inspirer et expirer plusieurs fois!
  • Être indulgente: envers soi-même et envers les autres et surtout son conjoint. Ce n’est guère le moment d’engager des débats philosophiques et des disputes sur l’éducation: You just have to take shit done (sans mauvais jeu de mots sur la boite à caca qu’un nourrisson peut représenter !)
  • Dépasser le stade auparavant connu de la douleur et de l’inconfort: marcher quelques minutes représentera un effort et il paraît que c’est normal
  • Ne pas compter les paquets de serviettes hygiéniques et de culottes jetables, le petit détail glamour!

Ce n’est que vers cette fameuse 6e semaine avec le Dr approchant, que je me suis posée la question sur ma future routine sportive et mon no-look/ uniforme d’allaitement (j’ai effectivement perdu une bonne partie du baby bump mais reste 8kg et surtout un tonus à récupérer)… Je ne suis pas totalement remise. La patience et les baby steps restent le mot d’ordre. de Mon approche sur cette routine fera l’objet d’un prochain article!

En attendant, voilà la liste de ce qui m’a sauvé ces 6 premières semaines de manière concrète (en plus de mes achats préventifs effectués lors du dernier trimestre, article ici):

  • Mon époux puissance 10
  • Mon idée lumineuse de congeler quelques repas
  • Les facetime avec mon entourage mais aussi le fait de ne pas avoir eu de visite à l’hôpital (je ne sais pas comment au Maroc, les femmes font pour tenir le rythme des visites et la présence même d’un buffet… je ne sais pas!)
  • Dormir dès que possible (même si parfois la douche ou juste le fait d’être posée pendant sa sieste est une forme repos)
  • Les livraisons à domicile de courses Wholefoods sur Instacart.com et des achats of course sur Amazon
  • Les soutiens-gorge d’allaitement seamless de BoobDesign
  • La paire de leggings Blanqi postpartum qui aide à faire illusion d’un ventre à peu près de retour à la normale
  • Le corset postpartum pour emballer tout ce qui dépasse
  • Les coussins d’allaitement en coton Bio pour gérer le flux


Publié par

stylishbcorner

Il y a quelques années, j'ai ouvert ce blog à la suite d'une installation à Paris. Grande lectrice de blogs, je me suis lancée dans cette aventure sans vraiment savoir ce que je voulais en faire. Une chose était sûre (déjà) que je voulais partager cette expérience culturelle, mes inspirations et surtout écrire. La vie professionnelle parisienne n'aidant pas à garder une forte régularité, cette aventure a connu des hauts et des bas. J'y reste toutefois fortement attachée. Passé de Corne de Gazelle et Macaron à Stylish B'Corner et de Blogger à Wordpress, ce blog évolue avec moi. De mon désir d'écrire, à celui de partager et désormais de développer, ma passion pour ce média grandit maintenant que je peux m'y consacrer pleinement de l'autre côté de l'Atlantique. Alors qu'allez vous trouver sur ce blog Stylish B'Corner? Ma proposition de contenu concerne des centres d'intérêts à la rencontre des cultures du monde: Mode, Beauté, Humeur, Lifestyle et Vie de famille. Avec une nouvelle chronique collaborative: Conseil de Style / Shop issue des questions reçues via les réseaux sociaux.

Une réflexion sur “My 6 weeks postpartum diary”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s