Rise and shine it’s family time!

Les fêtes de famille, c’est compliqué. Et pour qui n’est ce pas le cas?
Pour Noël, les baptêmes, les mariages, les enterrements, … qu’elles soient grandes ou petites.
Entre Tata qui demande si t’as un amoureux ou un deuxième enfant en route (parfois les deux parce qu’elle n’écoute pas vraiment), Tonton qui veut connaître ton boulot mais que tu as un métier « nouveau » impossible à expliquer, que tu veux aider Maman ou Belle-Maman mais que c’est l’occasion de passer sur le grill de ta vie, les cadeaux bizarres que tu reçois (et que tu offres), les débats de fin de soirée qui n’ont plus aucun sens (trop de 🥙 🍹 🧁 🍰… ), la grande Tata qui se rappelle de toi quand t’avais un an « ah oui c’est toi qui montais sur la table pour danser? t’étais chtoupinette » (1/ je le suis toujours 🤣🧿 merci 2/ je ne fais évidemment plus cela, la table se casserait!).

Mais ça c’est la partie drôle, la partie moins drôle c’est quand cela dérape sur des conseils non demandés, des jugements de valeurs (jolis mots pour dire critique), un sentiment que rien n’a changé,…🥵. La charge mentale avant, pendant, après ce séjour/ diner / fête, de se sentir jugé, évalué, d’essayer de tenir, de se barricadé à tout prix.
Vous voyez le genre?
😱Allez on respire 1, 2, 3… voici quelques idées (ou pas) pour y survivre ou mieux! les transcender (car au final la famille, même si on ne la choisit pas, elle est aussi une source de réconfort).

Ok j’avoue je peux passer pour une professionnelle (ou pas?) des retrouvailles familiales.
Dans la culture marocaine, c’est inclus dans le pack naissance. A moins de 40 personnes cela ne compte pas comme une fête de famille juste un petit diner et moins de 40 cela arrive souvent (😱😱😱).
1- Heureusement que les smartphones (Instagram) existent (sauf si vous vous voulez vraiment en profiter? ou que le réseau ne marche pas)

2- Préparer des sujets en amont: foot, série TV consensuelle, dernier Goncourt 📚, les jeux olympiques, le dernier tournoi de pétanque 🤣!

3- NE PAS PARLER POLITIQUE NI RELIGION, JAMAIS

4- Compter les calories comme passe-temps et vite en être lassé car cette corne de gazelle ne compte pas 🥰

5- Se faire des listes dans sa tête (qu’est ce que je veux faire pour cette nouvelle année?)

6- Ne pas répondre aux provocations (AUCUNE)

Cela ne vaudra pas le coup. Et quand j’écris provocation, j’entends: critique, jugement, avis non demandé… Mettez des boules Quiès, l’approbation sociale se fait avec les personnes qui vous sont proches, légitimes, compréhensives.

Regardez où cela a mené Bridget Jones !

7- A moins qu’il soit M.Darcy, n’acceptez aucun blind date

Oui Tata, je suis comblée dans ma vie de célibataire tout va bien. Quoi vous connaissez quelqu’un ? non merci je passe mon tour!

8- Ne pas faire de confidences personnelles (vos quêtes de sens et votre projet d’entreprise, gardez le pour vos amis proches à moins d’être prêt(e) à répondre aux différentes questions / incompréhensions) : cela ne sert à rien 1) on ne vous écoute pas vraiment 2) vous le regretterez le lendemain 😱

9- Compter sur un allié inconditionnel: Elizabeth Bennet l’avait bien compris, son amie Miss Lucas était d’un soutien permanent et connaissait l’art du « gossip » en public, les meilleurs dossiers, les meilleures blagues et cela aide à faire passer le temps!

Ok Elizabeth Bennet pouvait être cruelle MAIS drôle !

10- Prévoir une sortie à l’air libre (pourquoi seuls les fumeurs auraient ce privilège?)

11- Repérer la salle de bain (avant le pic d’embouteillage et que cela ne soit trop tard…)

12- Toujours avoir une assiette prête de petits fours, chocolats, cacahuètes: ça permet à créer du lien « ah j’aime bien ces gâteaux il y a quoi dedans? » et d’occuper sa bouche en cas de question gênante (le temps de trouver une réponse)

13- Avec cela, plusieurs heures se sont écoulées! Mais s’il s’agit d’un séjour familial qui dure plusieurs jours, n’oublions pas des idées de jeux de sociétés, des livres, des albums photos à parcourir…

14- Trouver un moyen de participer aux tâches, il y a toujours moyen d’aider, de créer du lien de cette manière et de renouer avec une personne que vous n’avez pas vu depuis longtemps et avec qui vous pensez ne plus rien à voir en commun.

15- Profiter de chaque moment avec les êtres chers, le temps passe trop vite et même si l’on râle et que j’en profite pour en faire un billet d’humeur ici, le vrai secret est d’être bienveillant ET patient, d’accepter les gens tels qu’ils sont et de ne rien attendre de plus (que ce qu’ils sont 😉). Ce travail peut s’avérer dur certes, mais ce lâcher prise facilite la vie. Comme je l’écris sur la Matcha Morning Newsletter #25 (que vous retrouverez dans votre boite d’email si vous êtes abonnés ou en fin de semaine ici 👈), il est aussi important de cultiver son jardin intérieur et les sources de son propre apaisement, bonheur, quelque soit l’environnement, sa nature ou son humeur.

16- Démarrer une dispute (celle qui démarre à chaque fête car au finale c’est toujours la même rancune sur machine)

17- Rire de ladite dispute car il faut bien alléger l’ambiance

18- Mettre de la bonne musique car quoi de mieux que de danser en famille?

19- Penser aux absents! 🙏🏼🥰 Cela fait partie aussi des moments d’intention et de présence de qualité… (Oublier le 1 et posons le téléphone)

20- Reprenons le téléphone pour les photos, vidéos et les retrouver quelques années plus tard.

Et vous, quelles sont vos meilleures astuces pour survivre aux fêtes de famille? Partagez les en commentaires!

What to wear #1 : I have a date!

Il y a quelques jours, je vous ai proposé l’objet d’une nouvelle chronique via un sondage. Vous avez clairement validé cette idée et j’en suis ravie.

Cette première publication est donc une réponse à une des premières questions de style reçues (bon j’avoue que mes amies sont les plus cools à répondre présentes!).

Elle concerne une question fortement existentielle et particulièrement universelle: que porter lors d’un date? (terme désignant un rendez-vous amoureux)

Le choix est forcément représentatif de ce qu’une personne souhaite communiquer d’elle même à l’autre: je suis élégante ou je suis rock and roll ou je suis une bobo hipster ou je suis une artiste voir je suis une boss girl à prendre au sérieux …

C’est pour cela que j’ai toujours prix au sérieux ce choix, il est tellement facile et rapide de se constituer (de l’autre côté) une perception fausse  ou loin de celle souhaitée. Je ne considère pas cela comme de la manipulation mais plutôt comme une communication de la vérité de soi vers l’autre.

Trêve de bavardage!

Le choix du jour se tourne donc vers certains éléments puisque j’identifie le style de mon amie comme étant trendy, sexy et cool!

J’ai sélectionné deux looks complets  :

What to wear 1.1.001.jpeg
What to wear 1.2.001.jpeg

Quelques astuces et retours d’expérience :

  • Rester cohérent avec son propre style et éviter les tests vestimentaires le jour J : 1) cela évite les surprises d’inconfort et 2) ça évite les questions indiscrètes des collègues « alors que tu t’es mis sur ton 31 aujourd’hui? quelque chose de spécial? »
  • Bien dormir la veille si possible 😏
  • Privilégier le confort sur la sexyness car la journée est longue, les escaliers du métro sont intraitables et il vaut mieux arriver en forme au RDV qu’en boitillant!
  • Utiliser un mouchoir pour tapoter la zone T en fin de journée pour la matifier (exemple ci-après de feuille absorbante Sephora)
    Capture d’écran 2018-09-15 à 17.52.31.png
  • Glisser une poudre matifiante (image à gauche ci-dessous) en cas de grosse urgence brillance ! et un illuminateur (image à droite ci-dessous) dans son sac pour une touche d’éclat
    Capture d’écran 2018-09-15 à 17.49.19.png

    Capture d’écran 2018-09-15 à 17.56.03.png