Matcha Morning: Faire confiance à ses tripes 🤩

J’espère que tu te portes bien quand tu lis cette newsletter, que ta famille où qu’elle soit se porte bien aussi.
Il est difficile d’aborder la question de l’instinct dans une crise qui bouscule les cartes mais essayons 🙂.

J‘ai tendance à étouffer mes premiers instincts…Par syndrome d’imposteur ou par auto-sabotage … sauf que cela revient aussi à donner vie qu’aux scenarii pessimistes.
Mon instinct créatif.
Mon instinct empathique.
A écouter souvent mon instinct de protection, mon instinct de défense, mon instinct de confort.
Je suis confrontée à mes instincts primaires et à mes instincts secondaires.
Et ces derniers temps les primaires sont souvent mis en priorité encore plus en temps de crise sanitaire.
Et c’est fatigant.
Aujourd’hui j’essaie de me lancer dans des aventures entreprenariales et c’est fatigant d’évaluer ce risque exogène.
Et vu que j’ai un caractère (parfois) impulsif et que j’ai décidé que j’en avais plus qu’assez de mon petit cocon je me suis surprise moi même à lancer enfin un contenu que je voulais faire depuis un an au moins  (quasiment dès la création de la newsletter).

Sauf qu’à force de remettre en question mes initiatives à vouloir attendre le moment parfait: je les tue dans l’oeuf et je créé de la frustration.A force de donner le micro à ma voix interne pessimiste et soi-disant perfectionniste (je n’aime pas ma voix, je n’ai pas de temps pour le faire,…oui j’ai dit tout ça, demandez à Safia de Mama Talk 🤣)
Et bizarrement, cela génère la même forme de sabotage que des troubles alimentaires.
Qui génèrent aussi des crises de régimes ou d’envie folle, d’auto-dénigrement et j’en passe.
J’en parle avec Ghita du compte Human After All, clique ici pour écouter cet échange très intéressant.Donc voilà:

  1. J’ai lancé sur Instagram un RDV hebdomadaire (audio sur IGTV) de session créative avec un(e) invité(e) qui prend la parole ou dont je reprends la discussion (ce choix est libre à chaque personne)
    • Les thématiques peuvent varier mais restent cohérentes avec la ligne éditoriale de cette newsletter: bien-être, style, inspiration créative et empowerment (le premier a été avec Karam designer sur l’idée créative et l’exécution, le deuxième  co-réalisé avec Ghita sur l’acceptation physique, les normes sociales, la bienveillance et la gratitude )
    • Si tu veux y participer n’hésite pas à m’écrire
      • L’objectif est d’échanger sur un sujet qui peut t’accompagner, te soutenir, t’inspirer
      • Tu peux choisir de rester anonyme comme de prendre la parole avec moi
      • Nous préparons le sujet ensemble et le validons avant de le publier en décalé (pas de live pour le moment).
      • Pour t’aider à mieux visualiser le contenu, n’hésite pas à écouter et à commenter, j’apprends avec tous vos retours
  2. Je travaille sur un projet Tech pour les jeunes parents mais c’est encore très neuf pour en parler ici mais si tu es intéressée: tu peux rejoindre la jeune communauté de parents ici 👈🏼

Et tu sais quoi? mon premier réflexe c’est de me saboter et de me dire: arrête tu t’éparpilles, n’en parle pas, tu vas échouer et tu auras honte.
Alors je vais te dire là (avant que je ne me dégonfle): je prends mon courage à deux mains pour FAIRE, si le risque est d’échouer, je le prends mais j’aurais fait.
Mon message ici est le suivant (à part de parler de moi en long et en large désolée 🤷🏽‍♀️):
Crise ou pas, ne nous fermons pas dans nos coquilles. Le monde a besoin de nos initiatives.
Le monde a besoin de nos prises de risque aussi futiles qu’elles puissent paraître.
C’est inconfortable, c’est dur, c’est contre-intuitif, mais ne nous cachons pas derrière la crise.
Et là je ne pense pas à de gros projets mais si t’as envie d’apprendre à broder, vas-y. Si t’as envie de vendre des plateaux repas, vas-y. Peu importe.

Mais prenons deux secondes pour imaginer un monde ou tout le monde se cache en attendant que la crise passe.
#tristoune 😉

Mon instinct me commande aussi qu’en matière de style, il sera sobre et simple.
Non pas par décence quelconque mais plutôt pour alléger une charge mentale déjà assez occupée par une angoisse ambiante.
Mon inspiration stylistique du moment est aussi plutôt blanche/ crème pour le côté hygiéniste du moment 🤣 : une chemise bien coupée et confortable de chez Figaret sur l’image👈🏼(en promo…) ou mieux celle en pré-commande proposée par la jeune marque Réuni.co ici (le modèle masculin ou féminin 🤩💖)👈🏼et un pantalon taille haute coupe cigarette (ici un exemple Massimo Dutti).
Elle repose aussi sur un rituel de soin pour les cheveux Rahua (on ne verra plus que nos cheveux attachés au dessus de nos masques? #nouveaumonde😱).

A chaque jour suffit sa peine ».
Keep calm and stay safe 🙏🏼! 
✨  ✨  ✨  ✨  ✨  ✨